3 février 2012 Setsubun et le 1er jour du printemps

如月 Suivant l’ancien calendrier lunaire, la fête de Setsubun, le 3 février, marque l’arrivée du printemps.
Des purifications (oni harai) sont organisées dans les maisons, les temples bouddhiques et les sanctuaires shintô : jeter alternativement des haricots aux quatre vents (mamemaki) en criant “Oni wa Soto” (”dehors les démons!”) et lancer des haricots à l’intérieur en criant “Fuku wa Uchi” (”entre bonheur!”).
Les personnes dont le signe zodiacal correspond au signe de l’année (leur âge est un multiple de 12), toshi-otoko (hommes) et toshi-onna (femmes), sont à l’honneur.
Dans les campagnes on se prépare pour planifier les activités agricoles de l’année.
Il est aussi de coutume de manger un nombre de haricots égal à son âge pour s’assurer une longue vie ou un énorme rouleau de riz fourré en le pointant dans la direction du Dieu du Bonheur de l’année en faisant un vœux.
Les décorations sont de hox “hiiragi” pour repousser les démons.

Œuvre de Tatsuya Oka de son calendrier.

ひらいぎ

Poster un commentaire

Top